• Nadège Pointeau

Reconversion : passer du constat à la décision

Mis à jour : janv. 30


Day sens, coaching de performance visant le plein potentiel



Très souvent, le constat est fait sur un temps qui vous paraît long. Soit un burn-out a pris le dessus, soit la perte de sens ou le manque de reconnaissance vous atteignent de manière lucide. Là commence une réflexion souvent embrumée car les aspects porteurs et positifs du changement se mêlent aux aspects négatifs ou freins. Ordre et clarté vont remettre de la sérénité dans votre esprit.


La réflexion

  • Faites une analyse pragmatique.

Les aspects de votre projet doivent être posés selon vos envies, vos idées et vos besoins. N’oubliez surtout pas ce dernier aspect. Il est majeur pour conserver votre équilibre.

  • Passez du virtuel au réel.

Testez vos idées selon trois aspects : la réalité, le cœur et la raison. Là encore ne négligez aucun aspect au risque d’être rattrapé par cet acte manqué… Cette phase menée entièrement peut mettre un terme à votre projet mais au moins vous l’aurez évalué de façon rigoureuse et les raisons objectives vous épargneront l’engrenage des remords.

  • Si la décision vous amène à passer à l’action…

Gérez là encore trois aspects : les finances, la formation et les méthodes de réalisation du projet (phases). Un sentiment de cohérence vous anime désormais !


Faire un choix et décider


Les choix sont multiples dans les différents aspects de nos vies. Le champ des possibles s’est étendu avec un discours qui a varié sur les limites. Mais comment user de notre liberté à faire un choix ou prendre une décision afin d’agir dans notre cadre de référence, nos valeurs, nos repères, notre objectif ?

  • Le choix, un fléau indispensable…

Il est important d’éprouver tous les possibles pour ne pas s’y noyer. Regarder les différents choix est un vrai exercice sensoriel. Qu’est-ce que je ressens face à ce choix ? Face à tel autre ? C’est dans ces intuitions sensorielles que se trouvent les éléments de réponse. Il est bon de se demander le plus simplement du monde si c’est léger ou lourd dans telle situation pour y voir plus clair. Le choix est l’issue d’un balancier.

  • La décision est une action…

C’est prendre son pouvoir et en faire bon usage. Quand on décide, on est focus sur un cap, sur un objectif bien identifié. La décision est évaluée en rapport à un but ultime. C’est un pallier générateur et constructif. Il nous renforce dans notre intuition.

  • Place à l’intuition…

C’est notre moi profond et c’est elle qui détient nos réponses. Toutes nos réponses. La seule chose qui limite l’évolution, c’est la peur de ne pas y arriver. Il s’agit alors d’écouter son corps au moment présent pour lâcher prise. Et de replacer le mental dans son rôle de serviteur, qui donne forme à l’information et qui la modélise. C’est notre intuition en revanche qui nous relie à nos vibrations, nos croyances, nos valeurs et qui élabore notre unité. Qui se décide et se vit en conscience.




Comment lever les freins ?


  • D’abord, c’est normal !

Une reconversion est un changement majeur qui ne va pas seulement vous demander de nouvelles connaissances et de nouvelles adaptations. Elle va vous demander un renouvellement de vos modes de pensées. Oui, quand un change de métier, on change de milieu de travail, de bain culturel, de réseau… On a désiré ces nouveaux territoires mais y entrer nous met en position de novice. Voir ce qui nous relie à ces territoires est la clé !

  • Ensuite, il faut être préparé aux remous.

On le sait que cela sera difficile et là encore, tout est normal. Aux phases d’apprentissages succèdent les phases de désapprentissages : on apprend et on désapprend des comportements, des environnements, des compétences… et quand il s’agit de nouvelles croyances ou valeurs, c’est un peu plus remuant… Soyez accompagné(e) ou soutenu(e). C’est un passage obligé pour aller vers votre projet. Une fois les choses en place, la perspective sera différente car dépassée.

  • Accepter les fluctuations.

C’est important. L’engagement d’une reconversion professionnelle est un rêve mais que vous allez mener éveillé(e). Les phases d’énergie positive et négative vont se succéder. Alors optez pour les solutions qui vous réussissent pour vous redonner de l’énergie (ça c’est votre boussole qui le définit) et n’oubliez ni le corps ni vos émotions.



Quelle mission ?


Mission de vie, mission d’âme, mission professionnelle… Ces termes sont présents dans une quête identitaire et sont importants à clarifier pour avancer de manière constructive et authentique. La mission d’âme soutient la mission de vie. La mission professionnelle décline la mission de vie.

  • C’est l’évidence…

Dans sa mission de vie, on se sent à sa place, dans son état naturel, on ne fait plus d’efforts. On est conscient d’être vivant et en adéquation avec son essence. On ne cherche plus rien de particulier. C’est être aligné en soi. C’est là que l’on se sent le plus en confiance et en plein accord avec soi-même.


  • Comment la trouver…

En se posant les questions de ce qui nous procure des émotions intenses… ce que l’on aime faire, ce qui nous élève, quel message on voudrait laisser. On interroge le Soi dans un questionnement très incisif.


  • Comment l’activer…

Ce développement vocationnel et personnel suit des étapes. Le choix d’un engagement, d’une réorientation, d’un changement de vie, d’une prise de décision d’ordre fondamental ou existentiel a besoin d’échos pour prendre force et vigueur. Entre l’exploration (1/ l’étude du champ des possibles) et la réalisation (4/l’action), les étapes de cristallisation (2/clarification en déposant sa pensée dans des catégories nommément identifiées) et de spécification (3/hiérarchisation et vérification) construisent la mission.


  • L’accompagnement structure…

Vous incarnerez votre mission de vie si et seulement si elle a pris sens en vous. Vous serez alors le socle d’une dynamique structurée, évidente et naturelle. Pour cela, la mise en mots, le travail de dialogue intérieur et d’écoute de sa propre réalité gagne positivement à être conduit avec un accompagnant formé à ce sujet.



Vous pouvez aussi lire l'article sur Le présent dans la confiance.


La confiance en soi se travaille

ÉCOUTER, RECONNAITRE, AGIR

#climatentreprise #liensentreprise #doutes #sensdesrealites #leadershipintuitif #managementintuitif #intelligenceemotionnelle #intelligencecollective #entrepriseconsciente #alignement #confiance #confianceensoi #empowerment #softskills #leadership #management #entreprenariat #potentiel #pleinpotentiel #transition #transitionpersonnelle #transitionprofessionnelle #capitalhumain #evolutionprofessionnelle #evolutiondecarriere

Contact

Nadège Pointeau

Coach professionnelle certifiée (niveau I, Paris).

Consultante en transformation culturelle.

Adhérente et référencée EMCC

Spécialisée en intelligence émotionnelle (plein potentiel, leadership)

​​​​Tél : 06 24 61 83 01

​Angers

pointeaunadege@gmail.com

Séances en cabinet, visio ou téléphone.

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • index

© 2020 par Day sens